Espace Connexion
 
 
Changer/Oubli ?
 

> Créer un espace personnel FSM

 
 
 
 
 
 

VEILLE SEMAINE Veille du 12.10.2020 au 16.10.2020

_ NOMINATIONS _

 

 

- Nominations au cabinet d’Olivier Véran.

Un arrêté publié au Journal Officiel nomme Philippe Morlat, Bénédicte Roquette et Arnaud Vanneste comme conseillers au cabinet d’Olivier Véran.

Le Pr Philippe Morlat est nommé conseiller formation, recherche et sujets hospitalo-universitaires.

Bénédicte Roquette a quant à elle été nommée conseillère chargée de l’offre de soins, des ressources humaines et de l’organisation territoriale.

Arnaud Vanneste a été nommé conseiller chargé de l’offre de soins, des financements et de l’organisation hospitalière.

Un autre arrêté nomme Marie Francolin conseillère en charge de la coordination Covid-19 au cabinet d’Olivier Véran. Le même arrêté nomme également Renaud Wetzel conseiller produits et santé, numérique et associations de patients, et Clotilde Durand conseillère protection sociale et chargée du suivi de l’exécution des réformes.

 

Arrêtés publiés au Journal Officiel

Texte 36 

Texte 54

 

 

- Le Pr Karim Tazarourte succède au Dr Agnès Ricard-Hibon à la présidence de la SFMU.

Le Pr Karim Tazarourte, chef du service d’urgence du GH Edouard-Herriot aux HCL, a été élu président de la SFMU.

Il succède au Dr Agnès Ricard-Hibon, responsable du Samu 95.

Le Pr Thibaut Desmettre a été élu vice-président.

 

 

- Internes : Gaëtan Casanova nouveau président de l’Isni.

Gaëtan Casanova a été élu président de l’Isni.

Le bureau de l’Isni a également été renouvelé lors de son assemblée générale

 

 

- Matignon : nominations d’un conseiller technique Covid-19 et d’un nouveau chef de pôle finance-industrie.

Un arrêté prononce les nominations de Nils Avanturier comme conseiller technique en charge du suivi de l’épidémie de Covid-19, et de Thibault Guyon comme conseiller économie, finances et industrie, au cabinet du premier ministre, Jean Castex.

 

Arrêté publié au Journal Officiel

 

 

 

_ ACTUALITÉS _

 

 

- Le Cese adopte son avis pour un hôpital public « au service du droit à la santé ».

Le Cese a adopté un avis formulant 17 propositions, organisées en 3 axes, afin de soulager l’hôpital public et améliorer son positionnement dans le système de santé :

  • Rétablir un fonctionnement de l’hôpital adapté aux besoins
  • Mieux intégrer l’hôpital dans la réalité des territoires et fonder la gouvernance en santé
  • L’hôpital dans le système de soins : mieux organiser les interfaces.

De nombreuses propositions formulées par le Cese reprennent les mesures retenues à l'issue du Ségur de la santé fin juillet : « revaloriser les métiers de la santé », encourager les pratiques avancées en simplifiant notamment « la procédure de validation des protocoles de coopération et de délégation de tâches », « relancer l’investissement hospitalier en restructurant la dette », « valoriser, dans les rémunérations, la prévention, la pertinence et la qualité des soins, la continuité des parcours », accroître le poids des soignants dans la gouvernance hospitalière, ou encore « consolider la démocratie sanitaire » en renforçant le rôle des élus.

Plusieurs propositions du Cese s'inscrivent également dans la volonté de désengorger les urgences hospitalières.

L'assemblée propose ainsi « [d'] évoluer vers un premier recours davantage porté par la ville et les établissements médico-sociaux », en appuyant le développement des CPTS et les regroupements pluriprofessionnels (maisons et centres de santé), dans un exercice coordonné avec les hôpitaux.

 

Avis du Cese

 

 

Retour