Espace Connexion
 
 
Changer/Oubli ?
 

> Créer un espace personnel FSM

 
 
 
 
 
 

Veille du 10/05/2014 au 16/05/2014 VEILLE SEMAINE Veille du 26/04/2014 au 02/05/2014

 

 

-REGLEMENTAIRE-

 

- Protocoles de coopérations entre les professionnels de santé : la composition du collège de financeurs chargés de se prononcer sur les protocoles a été fixée dans un projet de décret. Prévue à l’article 35 de la LFSS pour 2014, la mise en place du collège de financeurs sera chargé de réformer le cadre d’autorisation des coopérations interprofessionnelles.

 

Le collège comprend 4 membres :

  • Le Directeur de la Sécurité Sociale (DSS) qui préside
  • Le Directeur Général de l’Offre de Soins (DGOS)
  • Le Directeur Général de la Santé (DGS)
  • Le Directeur général de l’UNCAM

 

Le collège se réunira au moins 4 fois par an.

 

http://www.apmnews.com/story.php?DateV=20140507&numero=247809&ctx=6309759c17c279c7d14842f4650fca55

 

- Le gouvernement a apporté des modifications au projet de décret sur les Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU). Le nouveau projet de décret ne fait plus de référence aux RTU économiques. Il ne fait référence qu’aux RTU « établies afin de remédier à un risque avéré pour la santé publique ».

 

http://www.apmnews.com/story.php?DateV=20140507&numero=247819&ctx=6309759c17c279c7d14842f4650fca55

 

 

-NOMINATION-

 

- Françoise Weber, Directrice générale de l’InVS, a été nommée Directrice Générale adjointe de la Santé (DGS).

 

 

 

-ACTUALITES-

 

- Le rapport sur le « Plan cancer 3 à l’AP-HP » du Pr Serge Uzan, Doyen de la faculté de médecine Pierre et Marie Curie, a été remis à Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP. Ce rapport avait été demandé en janvier 2014, dans le cadre de la préparation du plan stratégique 2015-2019 de l’AP-HP. Le rapport renouvelle la volonté d'implication dans la recherche, la lutte contre les inégalités face aux traitements, la coordination des soins et le suivi des patients en rémission du deuxième plan cancer, et met un accent particulier sur la coordination des soins.

 

http://presse.aphp.fr/remise-du-rapport-du-pr-serge-uzan-plan-cancer-iii-a-lap-hp/

 

 

- La HAS a lancé une consultation publique sur le déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Elle soumet sur son site internet une version préliminaire de ses recommandations de bonne pratique visant à améliorer la prise en charge du TDAH, en trois volets :

  • Développer le repérage d’un trouble par le médecin de premier recours
  • Proposer un accompagnement à l’enfant et à sa famille,
  • Coordonner son suivi dans une approche multidisciplinaire.
  • Ces recommandations sont destinées aux médecins de 1er recours, généralistes et pédiatres, mais aussi aux professionnels de santé et aux acteurs de la société civile en lien avec les enfants. Elles ont été élaborées par un groupe de travail constitué de professionnels mais aussi de membres d’associations.

La date limite pour répondre au questionnaire a été fixée au 03 Juin 2014.

 

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1734290/fr/consultation-publique-conduite-a-tenir-en-medecine-de-premier-recours-devant-un-enfant-ou-un-adolescent-susceptible-davoir-un-trouble-deficit-de-lattention-avec-ou-sans-hyperactivite

 

 

- Dans le cadre du programme « Hôpital Numérique », l’ANAP a lancé une plateforme web « monhôpitalnumerique.anap.fr » dédiée à tous les établissements de santé, publics ou privés. Ce dispositif s’adresse à l’ensemble des établissements du territoire sur des niveaux d’appui et/ou d’accompagnement différenciés.

 

Tout établissement peut déjà y avoir accès pour :

  • faire une recherche de productions ANAP par domaine fonctionnel, adaptée à son contexte ;
  • solliciter un ambassadeur de sa région.

Avant la fin du semestre, d'autres possibilités seront offertes :

  • un forum pour échanger entre utilisateurs, avec possibilité d’avoir un conseil d’expert
  • des outils d'auto-diagnostic

http://www.anap.fr/actualites/actualites-projets/lancement-de-la-plateforme-nbspmonhopitalnumeriqueanapfrnbsp-et-presentation-du-dispositif-des-experts-et-des-ambassadeurs/

 

 

- Dans un pré-rapport, les experts désignés par le Conseil d'Etat, qui doit statuer sur la fin de vie de Vincent Lambert, ont estimé que son état de conscience s'était « dégradé » et que ses lésions cérébrales semblaient « irréversibles ». Les experts confirment le diagnostic du Dr Eric Kariger, qui dirige le service de soins palliatifs du CHU de Reims où est hospitalisé Vincent Lambert.

 

http://www.egora.fr/sante-societe/fin-de-vie/180828-vincent-lambert-les-experts-confirment-l%E2%80%99avis-des-medecins

 

 

-DPC-

 

- Le SNAM-HP invite le Ministère des Affaires sociales et de la Santé à prendre « des mesures immédiates » après la parution du rapport de l’IGAS sur l’OGDPC et le DPC. Le syndicat suggère d’alléger l’organisation générale du dispositif, en permettant une gestion plus directe du DPC par le praticien hospitalier sans passer par des intermédiaires. Les PH veulent également être représentés au sein de l’OGDPC.

 

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/hopital/dpc-l-hopital-le-snam-hp-reclame-des-mesures-immediates

 

 

- Dans son rapport, l'IGAS préconise d'alléger le rôle de l’OGDPC des professions de santé, en lui conservant son rôle de pilote mais en prévoyant une gestion déléguée aux opérateurs existants. L'IGAS n'a pas relevé de manquements graves lors de son contrôle de l'OGDPC mais pointe de nombreux dysfonctionnements et une conduite de projet « désastreuse ». Pour sortir des difficultés actuelles, la mission propose plusieurs scénarios tout en soulignant qu'il paraît opportun de sauvegarder les principes de la réforme.

 

 http://www.apmnews.com/story.php?DateV=20140502&numero=247688&ctx=368ec3be0c6e81dd45ebec8cbcda07fc 

 

http://www.apmnews.com/story.php?DateV=20140506&numero=247775&ctx=f0183000cc1e3c36417a627d3d7bed53

 

 

- La formation continue des médecins est en panne de financements. Le dispositif manque de fonds pour former au cours de leur carrière les professionnels de santé alerte l'IGAS dans un rapport commandé par Marisol Touraine. Selon l’IGAS, le DPC a bénéficié d'un budget de 155 millions en 2013. Or pour former 100% des professionnels de santé libéraux, comme il en a l'objectif à terme, il lui faudrait 565 millions. Il manque donc 400 millions d'euros; et encore, il s'agit d'une estimation « minorée ».

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/05/05/20002-20140505ARTFIG00276-la-formation-continue-des-medecins-en-panne-de-financements.php

 

 

- L'IGAS vient de rendre public son rapport sur l'évaluation de l'OGDPC et le DPC qu'il veut réformer. La mission a notamment relevé que de nombreux membres des CSI, rattachées à l'OGDPC et chargées de contrôler les organismes de formation, sont en conflit d'intérêts car liés à des organismes de formation.

 

http://www.egora.fr/sante-societe/formation-continue-dpc/180772-dpc-l%E2%80%99ombre-des-conflits-d%E2%80%99interet

 

Retour